Genève Education Football
Juniors portant des drapeaux

CAROUGE SÉDUIT, S’ÉGARE PUIS RÉSISTE 5-05-2015

GEF FE-14 / Samedi après-midi dans la foulée des FE-13, les FE-14 d’Etoile Carouge rencontraient le Team Vaud-Région Yverdon et Broye pour le dernier match de la journée à la Fontenette, les rencontres suivantes étant annulées à cause des intempéries exceptionnelles de ce week-end.

La catégorie FE-14 est cette saison intégrée au concept Footeco. Cela n’était pas le cas la saison dernière. Ceci afin de faciliter l’apprentissage des joueurs pour qu’ils ne soient pas trop rapidement intégrés dans une catégorie élite qu’ils connaîtront par la suite dès les M-15. La philosophie est donc la même que celle appliquée en FE-13, à savoir la progression individuelle des joueurs, le jeu avant l’enjeu, le plaisir et un certain temps de jeu assuré à chaque joueur.

La différence entre les deux catégories réside tout d’abord dans le fait qu’après un premier tour à jouer à 9 sur un terrain réduit (comme les FE-13), les matchs du second tour se jouent à 11 sur tout le terrain. De plus, les cinq équipes de FE-13 laissent la place à quatre équipes de FE-14, à savoir Servette, Carouge, Meyrin et le Team ACGF-Champel.

Le terrain étant rallongé, les scores sont naturellement moins prolifiques (comme a pu l’être le match précédent des FE-13) mais l’exigence des entraîneurs sur la qualité de jeu reste la même.

Premier tiers-temps de très bonne qualité

A l’instar de leurs plus jeunes partenaires de club, les Carougeois vont très bien entamer la partie. Fait de passes courtes et de mouvements, le jeu des Stelliens permet une relance depuis l’arrière, une mise en danger de l’adversaire et un certain plaisir pour le spectateur.

Même si les occasions de buts sont rares, les intentions sont bonnes et justes. Il manque juste un soupçon de changement de rythme supplémentaire pour bousculer un peu plus une équipe vaudoise bien en place et qui profite de contres pour se mettre en évidence.

Les joueurs de la Fontenette vont même ouvrir le score sur un bon décalage de Magnin et une finition propre de Wieland. Cela récompense les efforts fournit dans la construction du jeu par la formation dirigée par Yannick Vancoff et l’inusable Dominique Vergnaud en l’absence de Nicolas Chappuis, en Angleterre pour sa formation d’entraîneur.

Le premier tiers-temps se termine ainsi sur cette maîtrise du jeu carougeoise. Pas grand chose à reprocher sur ces trente premières minutes pour les joueurs locaux.

Wieland félicités par ses coéquipiers après l'ouverture du score Wieland félicités par ses coéquipiers après l'ouverture du score

Un deuxième tiers plus brouillon

Le second tiers temps est de moins bonne qualité pour des Carougeois devenus plus approximatifs dans leurs gestes techniques. Les transmissions sont moins bonnes, le jeu long est utilisé trop souvent et à mauvais escient. Une balle longue anodine perdue au cœur du jeu permet au Team Vaud de récupérer le ballon, s’infiltrer et d’égaliser, sans réellement être inquiété par l’arrière garde genevoise.

La formation carougeoise a les moyens techniques de bien mieux faire mais les transmissions manquent de précision, les transitions sont trop lentes et l’agressivité défensive insuffisante pour éviter des situations dangereuses sur son but. Les Vaudois, repositionnés à la mi-temps en 4-5-1 et dont les entrants ont apporté un réel plus, profitent de ces aubaines pour peser sur la défense locale.

Alors que Carouge subit les assauts visiteurs, un corner bien tiré et repris par Holcbecher va permettre aux locaux de reprendre l’avantage juste avant la seconde pause de ce match. Un but bienvenu à un moment où les Carougeois n’avaient plus la maîtrise du match.

A la pause, on entend alors Yannick Vancoff demander à ses joueurs de « jouer mieux, gagner les duels, arrêter le jeu à mi-hauteur trop imprécis, réduire les distances de passes et assurer un jeu au sol et dans les pieds ». On espère qu’il sera entendu pour le troisième tiers.

Holcbecher redonne l'avantage à son équipe au meilleur moment Holcbecher redonne l'avantage à son équipe au meilleur moment

Troisième tiers plus difficile

La troisième partie de ce match est moins rythmée et, dans sa majeure partie, ne permet pas aux équipes de se mettre en évidence. C’est pourtant le Team Vaud qui va le mieux terminer ce tiers-temps et la partie. Ngongo permet à son équipe de revenir à égalité à moins de 10 minutes du terme en éliminant parfaitement son vis-à-vis pour ensuite loger sa frappe du gauche dans le petit filet opposé.

On se dit alors que les dernières minutes vont être longues pour des jeunes carougeois que l’on sent émoussés physiquement. A l’image de l’Arve déchaînée et qui menace de sortir de son lit en cette après-midi à l’atmosphère lourde, la formation locale va subir les assauts vaudois en fin de partie.

Les Yverdonnois sont tout proches à plusieurs reprises d’inscrire le but de la victoire mais le gardien, le poteau ou la maladresse des visiteurs permettent aux Carougeois de tenir le match nul jusqu’au bout.

Ngonto remet les deux équipes à égalité sous les yeux de carougeois impuissants Ngonto remet les deux équipes à égalité sous les yeux de carougeois impuissants

Le coup de sifflet sonne finalement comme une légère délivrance pour le duo d’entraîneur carougeois. Dominique Vergnaud nous confiait : « C’est un match nul équitable. Le numéro 16 (ndrl : Ntongo) a beaucoup pesé sur notre défense quand il est entrée et nous a fait reculer. On a bien joué la première partie du match et puis on a perdu la maîtrise du ballon au fil de la rencontre. Ils ont des plus grands gabarits que nous et cela se ressent sur la fin de match notamment. Je tiens également à féliciter la qualité de l’arbitrage que j’ai trouvé très bon. »

Yannick Vancoff, quant à lui, soulignait : « Vu la physionomie du match, on est content de ne pas avoir pris ce troisième but en fin de match. Le premier tiers fut très bon, les deux autres beaucoup moins. Dans le second, nous avons été médiocres techniquement et nous n’avons pas assez joué au sol. Le troisième, cela a mieux été au niveau technique mais on a tendance à subir dès que nous menons. On aurait dû continuer à ressortir plus proprement et gagner nos duels en un contre un. »

Dans les catégories estampillées du Label « Footeco », il n’est pas question de points ou de classement comme cela a déjà été expliqué. Il n’en demeure pas moins que les matchs permettent de se mesurer et de voir ce qu’il faut travailler pour les prochaines et la fin de saison avant de se retrouver dans une catégorie M-15 où les résultats et le classement seront pris en compte.

Il faudra alors que cette équipe puisse reproduire et maintenir un niveau de performance équivalent à son premier tiers sur l’ensemble du match pour assurer une homogénéité de performance indispensable pour les futurs championnats élites.

 

Pour Proxifoot, DG

Photos : IV Sport

 

ETOILE CAROUGE FC – TEAM VAUD YVERDON REGION ET BROYE  2-2 (1-0, 1-1, 0-1)

Stade de la Fontenette, terrain synthétique.

Etoile Carouge : Catillaz, Nkodo, Mabeka, Holcbecher, Goncalves da Costa, Magnin, Cambria, Matuvunu, Marques, Nwanne, Wieland, Cotting, Rakotobarison

Entraîneurs : Yannick Vancoff et Dominique Vergnaud

Team Vaud Yverdon Région et Broye: Dubois, Guignard, Monge, Husic, Januzi, Pillon, Haxhijaj, Baltazar de Sousa, Pinto da Silva, Ngoma, Talovic, Gonin, Dili, Karly, Ntongo

Entraîneur : Mike Sesa

 

 

Les clubs affiliés

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.